C’est quoi la cirrhose ?

La cirrhose est une affection du foie qui l’endommage d’une manière définitive. Le foie endure beaucoup de dégâts qui ne lui permettent pas de bien jouer son rôle. Ou cesse de fonctionner. Ces dommages se constatent même si la personne présente peu ou pas de symptômes. La cause principale de cette maladie est la consommation de l’alcool. En effet, elle détruit les cellules hépatiques.

Les causes de la cirrhose

La cirrhose est due à plusieurs causes. En effet, l’abus et la consommation de l’alcool sur une longue durée sont à l’origine de 50 à 75 % des cas de cirrhose. L’hépatite C, une maladie causée par l’infection des virus est impliquée dans 15 à 25% des cas de cirrhose. Par contre, l’hépatite B n'est impliquée qu’à 5%. Cependant, la stéatohépatite qui apparaît chez les patients montre le syndrome métabolique. Ce dernier agrège divers troubles qui proviennent des glucides, des lipides associés à un surpoids ou une obésité. Uniquement 10 à 20 % des personnes qui sont exposées à un tel facteur de risque de la cirrhose du foie développent la maladie. 

 

La cirrhose : ces différents symptômes

 

La cirrhose est une maladie qui se manifeste de façon discrète. Parfois, les personnes affectées n’éprouvent aucun symptôme avant que le foie ne subisse de nombreux dommages. Pendant la période précoce, les symptômes de la cirrhose du foie créent la fatigue et la perte d’énergie. Un manque d’appétit et une perte du poids qu’on ne peut expliquer. Les infections bactériennes s’accumulent dans le ventre en créant des douleurs abdominales et des nausées. On remarque l’apparition des angiomes sur la peau et la rougeur au niveau de la paume des mains. Les symptômes les plus graves de la cirrhose incluent la perte de poids continue. Une fatigue extrême accompagnée des difficultés de dormir. L’urine devient foncée comme la couleur du thé. Les gencives saignent et présentent simplement des blessures. Certains symptômes entrainent des selles noires et des vomissements sombres identiques au marc de café.