Crise sanitaire et confinement : astuces pour bien s’alimenter et rester en bonne santé

Le confinement occasionné par la crise sanitaire est une situation qui présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Il permet à tout un chacun de se reposer, de reprendre du souffle et de repenser profondément à sa vie. Par ailleurs, c’est l’occasion pour certains de s’adonner à une alimentation excessive et non contrôlée en raison de l’ennui. Cette situation a des conséquences inéluctables sur la santé d’autant plus que les déplacements et les activités sportives sont limités pour des raisons de sécurité sanitaire. Découvrons dans les lignes quoi faire pour éviter une alimentation excessive et bien s’alimenter. 

Éviter d’être oisif pendant le confinement 

Chercher constamment à vous occuper pour éviter de penser tout le temps à vous alimenter. La science a prouvé qu’en situation d’oisiveté, les besoins primaires de l’Homme se résument à l’alimentation et au sexe. Pour éviter le food craving (l’envie incontrôlable de manger), planifiez vos journées entre une petite séance de travail, de sport, de cuisine, de parties de jeu vidéo, de discussion ou encore une petite séance de visionnage de séries. Une planification pareille vous permettra de contrôler l’envie de manger en ne vous alimentant que lorsque vous avez vraiment un creux. 

Manger équilibré 

Manger équilibré, c’est la base si vous souhaitez éviter les problèmes de pertes aigües de poids ou de gain aigu de poids. Les aliments les plus conseillés durant le confinement sont les fruits et les légumes. En effet, ils sont riches en antioxydant et renforcent votre système immunitaire tout en vous évitant les problèmes d’indigestions. Par ailleurs, la consommation des aliments gras et laitiers sont conseillés (viande et beaucoup plus de poisson). Il est important de notifier que vous devenez consommer assez d’eau pour faciliter l'élimination des éléments toxiques. Pour finir, évitez de grignoter et prenez du temps et du plaisir en confectionnant des repas complets. Pour plus de conseils, vous pouvez avoir accès à un guide nutritionnel en ligne moyennant quelques euros.