Le combat des employés d’Amazon

Le géant de l’e-commerce en plein essor peut être affecté par le référendum qui est en marche à l’Alabama. Il s’agit ni plus ni moins que de la création d’un syndicat au sein d’un entrepôt. La pandémie actuelle a réellement boosté les activités de la société. Mais Amazon ne voit pas d’un bon œil cette révolution. Toutes les personnes qui travaillent dans cet entrepôt d’Amazon ont été appelées à se prononcer sur la création du syndicat à l’aide d’un référendum. Les travailleurs n’ont-ils pas le droit d’être représentés et d’être défendus au sein de la succursale ? 

Le symbole des abus d’Amazon

De nombreux entrepôts ont été ouverts à partir de mars 2020 pour permettre au géant du e-commerce de faire face à l’explosion des commandes liées à la pandémie. Un centre a été érigé comme symbole des abus d’Amazon. C’est celui de Bessemer. Les employés de ce centre se plaignent en permanence des conditions inhumaines de travail. De plus, ils affirment qu’ils sont continuellement surveillés par la direction ce qui ne les permet pas d’agir librement. C'est un robot qui leur assigne la mission à exécuter. Lorsqu’ils n’y parviennent pas, ils sont punis et licenciés par un simple SMS. Ce qui ne les libère pas pour autant de la surveillance constante et permanente. Les employés ont contacté le syndicat de Stuart Appelbaum le plus discrètement possible pour leur venir en aide. 

Une campagne antisyndicale de grande envergure

La ville de Bessemer est réputée pour sa longue tradition syndicale. Pour Amazon, le grognement ne concerne qu’une minorité employée de cet entrepôt. Il mène une campagne de grande envergure contre les instances qui se pointe à l’horizon pour représenter le personnel. Pour ne pas voir leur performance s’effondrer. Une multitude de SMS est envoyée à l’ensemble des employés de l’entrepôt pour les appelés à voter en défaveur de la syndicalisation. Des dépliants ont aussi été laissés à la portée des employés jusque dans les toilettes. Il faut croire qu’Amazon n’a aucun intérêt dans la création d’un syndicat et fera tout pour atteindre ces objectifs.