Science : la Chine envoie sa sonde spatiale Tiawen-1 en orbite sur Mars

Le vaisseau spatial chinois Tianwen-1 est passé avec succès sur l’orbite de Mars mercredi matin, a confirmé l’Administration spatiale chinoise. L’arrivée de la sonde fait de la Chine la sixième puissance spatiale à atteindre la planète. C’est également le deuxième pays ce mois-ci à célébrer sa première mission sur Mars, arrivant un jour après que l’orbiteur Hope des EAUX soit entré en orbite martienne mardi matin.

La sonde Tiawen-1 réussit à atterrir sur Mars

Tianwen-1, qui se traduit par « questions au ciel » ou « interrogation des cieux », est un faisceau de cinq tonnes de rover, d’atterrisseur et d’orbiteur qui a été lancé depuis Wenchang dans le sud de la Chine en juillet de l’année 2020. La Chine a été l’un des trois pays à utiliser une fenêtre étroite d’environ deux mois pour lancer un vaisseau spatial sur Mars alors qu’il était étroitement aligné avec la Terre sur leurs orbites autour du Soleil — un alignement qui ne se produit qu’une fois tous les deux ans.

Les médias d’État chinois ont confirmé mercredi matin que Tianwen-1 avait réussi une manœuvre de freinage pour se mettre en orbite autour de Mars après avoir parcouru un total de 295 millions de kilomètres. Le moteur à commande orbitale du Tianwen-1 s’est enflammé à 6 h 52 HE et a tiré pendant 15 minutes pour ralentir rapidement sa vitesse de croisière pour une insertion orbitale progressive. 

Quel est le sort de la sonde Tiawen-1

Le vaisseau spatial s’est installé sur une orbite qui l’emmènera à moins de 248 miles de la surface martienne, où il passera quelques mois à arpenter son site d’atterrissage dans la région d’Utopia Planitia. En mai, l’atterrisseur et le rover se détacheront du vaisseau spatial et tenteront audacieusement d’atterrir dans Utopia Planitia, où un important dépôt de glace d’eau se trouve sous la surface de la planète. 

En cas de succès, la Chine deviendra le deuxième pays, après les États-Unis, à atterrir et à faire fonctionner un rover sur la surface martienne.